December 1, 2022

Occupation dans l’immeuble de l’office national de l’énergie à Montréal

Occupation dans l’immeuble de l’office national de l’énergie à Montréal pour émettre un avis de dissolution à l’ONE.

Occupation dans l’immeuble de l’office national de l’énergie à Montréal

Occupation dans l’immeuble de l’office national de l’énergie à Montréal pour émettre un avis de dissolution à l’ONE.

[FAG id=12348]

AVIS DE DISSOLUTION DE L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE (ONÉ)

Considérant que l’ONÉ autorise tout projet d’oléoduc désuet ou à bâtir, afin de favoriser l’expansion des sables bitumineux;

Considérant que nous devons penser aux 7 prochaines générations dans nos choix de société;

Considérant que l’enjeu du réchauffement climatique est la principale inquiétude pour ces 7 générations à venir, et à l’échelle de notre planète;

Considérant que l’exploitation des hydrocarbures fossiles est la cause majeure de l’accroissement des gaz à effet de serre (GES) qui entraînent ce réchauffement climatique et que les scientifiques affirment qu’il est crucial de laisser dans le sol la plus grande partie des gisements identifiés;

Considérant que les sables bitumineux sont la forme la plus polluante en GES parmi tous les gisements en hydrocarbures de la planète et qu’il est particulièrement inconvenant d’en développer l’exploitation;

Considérant les désastres écologiques locaux entraînés par l’exploitation en cours des sables bitumineux, ainsi que les fuites et déversements accidentels qui se reproduisent avec le développement de l’industrie des hydrocarbures;

Considérant l’absence flagrante de suivis de vérifications l’ONÉ auprès des compagnies, après ses autorisations conditionnelles (ex. ligne 9 B d’Enbridge);

Considérant le nombre de fuites et de déversements qui auraient pu être évités si l’ONÉ évaluait les projets avec rigueur;

Considérant que l’ONÉ est incapable de protéger la vie et la santé de nos environnements et qu’elle contribue ainsi indirectement à des écocides;

Considérant que l’ONÉ est incapable de respecter les droits ancestraux des peuples autochtones;

Considérant que l’ONÉ sert davantage les intérêts des industries pétrolières plutôt que le bien commun des citoyenNEs, allochtones comme autochtones;

Considérant que c’est nous les citoyenNEs qui payons les salaires du personnel de l’ONÉ et de sa direction, et que la façon dont l’ONÉ fait son travail est préjudiciable au bien commun;

En conséquence, avec l’autorité légitime citoyenne, nous vous informons de la dissolution de l’ONÉ en tant qu’organisation. Ainsi, les contrats de travail du personnel et de la direction sont interrompus, et tous les projets actuellement à l’étude sont suspendus sine die. De nouvelles politiques et de nouvelles lois élaboreront la mise en œuvre de la transition énergétique dont nous avons besoin.

Décrété le 3 mars 2016, à Montréal, par nous, les citoyenNEs, membres de divers horizons de la société civile œuvrant pour la protection de l’environnement, du climat et de la justice sociale.

www.facebook.com/events/445840568941881/

9 thoughts on “Occupation dans l’immeuble de l’office national de l’énergie à Montréal

  1. TOTALEMENT GÉNIAL ! ENFIN ENFIN ENFIN, Merci à vous tous qui oeuvré à sortir notre belle planête de ce dépotoire bordélique dans le quel notre société inconsciente l’a foutue … merci tellement de fois !

  2. Bravo! Continuer le combat!
    Ne faite pas comme Steven Guilbeault qui a déclaré que la rencontre de Vancouver aura été une victoire!!!!! Il rie de nous ? Il se fout de nous?
    Le Canada vient de décidé de faire du Québec la plus grosse autoroute d’exportation du pétrole sale des sables bitumineux par trains, bateaux et par oléoducs, augmentant ainsi de 30% les GES et lui le con déclare cela comme une victoire écologique?!!!
    Il vient de descendre très bas dans mon estime, c’est lamentable!
    Guilbeault le pantin faussement vert créer par les libéraux.

    Vancouver: Les premiers ministres du pays « se sont entendus sur l’importance et l’urgence d’acheminer les ressources du Canada jusqu’aux marchés en ayant recours à des moyens responsables, opportuns, prévisibles et durables qui inspirent confiance aux Canadiens ».

  3. Pingback: @rickfournier

Leave a Reply

%d bloggers like this: