June 24, 2024

Manif contre la brutalité médiatique

1

Live stream – #manifencours – Manif contre la brutalité médiatique – http://rptn.net/FHI

“Lorsque le sage pointe la lune, l’idiot regarde le doigt”

Nous avons tenté, cher torchon (communément appelé Journal de Montréal) de te montrer les dangers de l’austérité et les hydrocarbures. Tu as regardé notre doigt et puis tu nous as pointé du doigt dans ta pseudo-information. Tu as montré une vision si grotesque de notre subversion que l’on peut désormais parler de brutalité médiatique, au même titre que l’on peut parler de brutalité policière. Nous ne sommes pas sorti.e.s dans la rue pour te faire un spectacle, nous sommes sorti.e.s dans la rue parce qu’il existe un consensus presqu’unanime dans la littérature universitaire et scientifique sur les conséquences néfastes de l’austérité et des hydrocarbures. Nous avons simplement voulu joindre l’action à la parole (Res non verba!), cependant nous en avons marre que l’on ne montre que notre doigt. C’est pour cette raison, que dimanche le 19 avril, devant tes bureaux, nous irons te montrer notre doigt d’honneur une fois pour toute. Alors, peut-être que les idiot.e.s de Québécor pourront-ils redescendre sur terre le temps de se rendre compte que l’austérité appauvrie, que les hydrocarbures menacent notre civilisation. qu’il existe des alternatives à ces deux problèmes, mais surtout que la “démocratie”, tel que nous la connaissons, n’est plus qu’un leurre?

Parole de sage…

P.S- Apportez votre code déontologique du journaliste (imprimé). Vous en aurez besoin…

(Voir http://www.fpjq.org/deontologie/)

1 thought on “Manif contre la brutalité médiatique

  1. Quel mensonge “consensus presqu’unanime dans la littérature universitaire et scientifique sur les conséquences néfastes de l’austérité et des hydrocarbures” Peut être pour les étudiants en sciences molles sans avenir car ils sont trop crétins pour étudier dans des métiers qui seraient utiles pour le Québec mais pas pour ceux qui savent compter. L’austérité c’est pour éviter que les prochaines générations payent la dette des anciennes. Vous vous tirez dans le pied sans même vous en rendre compte. Le pétrole apporte plus de bien que de mal à notre société. 40 personnes dans la rue et des millions qui ont le cœur de travailler. Vous avez toute une majorité gagne d’hurluberlus qui nuisent à Montréal et au Québec en entier.

Leave a Reply